Serpens Tripudiat Clamatque De Profundis...

Délires artistiques, folies baroques, décadence, éloge de la folie, démence polyglotte...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Manifeste du pangéisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Référendum concernant le pangéisme
- Oui à l'adoption du pangéisme comme constitution du monde gouverné par le Serpens Tripudiat Clamatque De Profundis
100%
 100% [ 2 ]
- Non à l'adoption du pangéisme comme constitution du monde gouverné par le Serpens Tripudiat Clamatque De Profundis
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
MaLdOrOr
Magnus Rector
Magnus Rector
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 27
Localisation : Dans mon beffroi solaire
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Manifeste du pangéisme   Mer 31 Jan - 13:12

Ave membra,
à vous de m'aider à compléter ce projet !

Manifeste du pangéisme

Préambule

Le terme pangéisme désigne littéralement en grec ancien, un mouvement qui rassemblerait toute la terre. Il convient ici de le comprendre dans une acception désignant un internationalisme de lutte. S’il est bien une politique à laquelle il est nécessaire de s’opposer c’est le nationalisme, foyer de tous les fascismes, de toutes les guerres et de toutes les misères. Cette idéologie inégalitaire et égocentriste a explosé politiquement au cours du XIXe siècle, fut le berceau des conflits mondiaux du XXe siècle et entraîne encore des conséquences terribles à l’échelle locale au début des années 2000, c’est-à-dire la haine raciale, l’essentialisation des immigrés et tant d’autres.
En réaction à ce phénomène dont la mécanique est si huilée qu’elle broie aveuglément l’humanité sur son passage, le pangéisme prône la lutte comme valeur ontologique et comme moyen d’expression privilégié de la population. La manifestation, la scansion à pleine voix a une importance aussi grande que le bulletin qui tombe dans l’urne.
Si le rôle de l’opinion publique est si importante à préciser, c’est en raison de la mise à mal de la démocratie et des leurres que constitue l’idéologie capitaliste américaine (qui d’ailleurs n’est plus à proprement parler un modèle, au sens où elle n’inspire plus que la défiance généralisée) en la matière. Parmi les tristes avatars du libéralisme, on retrouve l’idée que la politique s’incarne dans un homme dont le charisme doit surmonter les idées et qui assure la gestion d’un pays comme il gèrerait une entreprise. De ce fait, le pangéisme se veut idéaliste, au sens où les concepts politiques – et surtout les actions qui en découlent – surpassent tout intérêt personnel dont la prépondérance serait un paradigme de plus de l’égoïsme nationaliste. Il semble évident, par conséquent, que le domaine social est un incontournable de la politique pangéiste et que la gestion des masses par l’Etat-monde (terme qui doit désormais désigner le gouvernement constitutionnel en charge et place de l’organisation politique anti-nationaliste) doit se faire aux dépens voire au détriment de ce même Etat.
Cependant, la pire des erreurs que le libéralisme a commises est sans doute d’offrir la domination du monde à des firmes multinationales dont le seul objectif est d’amasser un capital quitte à exploiter l’être humain. Le pangéisme rejette donc la gestion capitaliste de l’économie et prône l’internationalisation des moyens de production, l’objectif de cette collectivisation étant de supprimer les classes sociales.
La sur-militarisation des nations est un autre facteur de dissension au niveau mondial puisque la voie diplomatique est souvent avortée, les conflits ou le terrorisme lui étant préférée. Le pangéisme est pour cela pacifiste et anti-militariste. La bombe atomique est d’ailleurs symboliquement la première des armes qu’il faut détruire car elle représente la plus grande barbarie que l’homme ait jamais conçue et de ce fait la source d’aliénation la plus forte qui existe.
Enfin, l’internationalisme ne peut exister sans un profond changement hyper-local et même individuel de la mentalité nationaliste. Tous ces principes sont inconcevables sans une profonde réforme de cette éducation qui aujourd’hui n’atteint plus ses objectifs. Le nationalisme se nourrit de préjugés, de croyances que seul le savoir est à même de combattre. Le pangéisme le place en première ligne.

I. Le pangéisme refuse le nationalisme
II. Conceptualisation et redémocratisation de la politique
III. Marxisme économique et égalitarisme pour l’emploi et le niveau de vie
IV. Pacifisme et refonte des ONG, condition nécessaire du pangéisme
V. Réforme éducative, cause (et effet) locaux du pangéisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stcdp.bbfr.net
 
Manifeste du pangéisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séisme et centrale nucléaire...
» un manifeste sur le développement de la Normandie
» Séisme de magnitude 8.9 au Japon
» Séisme du 15 août 2007 au Pérou
» Séisme de 1988 en Arménie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serpens Tripudiat Clamatque De Profundis... :: Vie de la cité :: La politique-
Sauter vers: